Fabrice Hyber

Les Deux Chênes

Fabrice Hyber, 2018. Staff et verre sur verre, fusain, pastel, huile et aquarelle. Dimensions variables. 

En entrant au sein de Beaupassage, Fabrice Hyber s'est souvenu des frondaisons de la vallée de son enfance. Il a choisi d'en mouler symboliquement un de ses plus vieux arbres, un chêne tricentenaire et de le « transplanter » ici, au cœur de la ville. Moulé deux fois, l'arbre est placé symétriquement dans la pure tradition des arts décoratifs, les branches se rejoignant au-dessus de nos têtes pour former un porche.